ActualitésPersonne ne pourra partir en vacances cet été !

6 mai 2020by Solène
https://revlys.fr/wp-content/uploads/sites/2/2020/05/fond-article-depart-france-revlys.jpg

Poisson d’Covid ! Non, le coronavirus ne marque pas la fin des voyages… Il faudra juste faire preuve d’imagination. Comme vous, on se demande à quoi vont ressembler nos vacances après le confinement… Pourra-t-on quitter sa région ? Son pays ? Aller à la plage ? Séjourner à l’hôtel ? 

Voici les 3 types de voyageurs post-covid :

  • les “têtes brûlées” : ceux qui replongeront à pieds joints dans les voyages une fois les restrictions levées.
  • les “frileux” : ceux qui limiteront leurs voyages à des destinations proches, dans leur pays, en privilégiant la voiture, le train et les vols courts.
  • les “peureux” (ou sages) : ceux qui resteront chez eux, pour un (long) moment…

Alors, lequel serez-vous ? Avant de se décider, explorons les options (liste non exhaustive): 

 

#1 On prend l’avion, mais on oublie les “middle seats”

Pour respecter les règles de distanciation sociale, les avions devront certainement renoncer aux sièges du milieu ? L’hypothèse est sérieusement à l’étude – même si le PDG d’une marque low-cost la considère comme une idée “idiote”… (rentabiliser un vol avec un tiers de passagers en moins ?! – à moins de faire exploser les prix des billets). Et pourquoi pas une refonte complète des habitacles avec de jolies coques en plastique encadrant nos têtes ?! Oui, c’est étrange. 

Avion Protection Plastique Covid 19

Source CNN

 

#2 On investit dans un van vintage (et électrique) ! Qui n’a jamais rêvé de sillonner le pays en Combi Volkswagen ?!

Parce qu’on a tous décidé d’arrêter de polluer la planète en prenant l’avion confiné dans une coque en plastique, devrons-nous nous rabattre sur les road trips en camping-car

À priori, ils sont plutôt bien armés pour le post-confinement. Vous voyagerez dans un véhicule individuel, qui sera aussi votre logement individuel. Les courses sont faites comme à la maison, et votre itinéraire pourra être adapté aux besoins du confinement. Bon, pour ceux qui adorent partager des espaces et des équipements, la pratique du camping-car peut être très… confinée. Une alternative pour ceux qui n’ont pas le mal de mer : le voilier…

Van Camping Car Combi Volkswagen

 

#3 Faire confiance à la SNCF (essayer au moins)

Si on oublie l’épisode des grèves, des retards et des accidents en tous genres, le train est un merveilleux moyen de transport. Propre, méditatif, et rapide, il est l’emblème évident du slow travel futur… 

Parce que chez Revlys on est gentil, on vous livre un des plus beaux trajets du monde à faire en Train : Bastia à Ajaccio.

Connu pour être l’un des chemins de fer les plus spectaculaires d’Europe, le tronçon Bastia Ajaccio vous offre 3H30 de pure beauté et 160 km de prouesses techniques pour la modique somme de 21,60€.

Train Corse Bastia Ajaccio

Source Le train corse 

 

#4 On pousse le chauvinisme à son max en restant chez soi

Face aux incertitudes, nos confrères et nous pensons que la majorité des voyages estivaux se décideront en dernière minute et se feront dans un périmètre restreint de 200 à 300 kilomètres du domicile. Pour les Parisiens, ça veut dire adieu les îles bondées de la Thaïlande, de la Grèce ou encore de l’Espagne et bonjour le Perche, Rambouillet, et les séjours en bord de mer dans la Manche. Plus communément, cela se nomme “l’under-tourisme”. Une tendance déjà en marche depuis quelques années en réaction au tourisme de masse. L’objectif est d’inciter les touristes à se rendre dans des destinations à proximité, moins prisées des touristes – mais non moins agréables. Par exemple, si vous êtes en mal de Venise, Revlys vous propose de visiter… Colmar !

Les destinations gagnantes de cet été pourraient être la campagne et la montagne : plus facile d’y respecter les règles de distanciation sociale. Alors, vous êtes plutôt les Cévennes, la Savoie, ou la Saône-et-Loire

Vous pouvez aussi nous challenger sur vos vacances en répondant à notre questionnaire ! 5 minutes pour vous assurer d’agréables vacances d’été. Elle est pas belle la vie ?

Fond Page Accueil Revlys