ActualitésCas pratiques Coronavirus : Partira ou ne partira pas ?

19 mars 2020by Solène
https://revlys.fr/wp-content/uploads/sites/2/2020/03/cas-pratiques-coronavirus-partira-ou-ne-partira-pas.jpg

Comme de nombreux pays autour du globe, le Maroc et l’Inde ont adopté des mesures strictes à l’encontre des citoyens européens pour lutter contre la pandémie du coronavirus.  À l’image des États-Unis, certaines nations ont fait le choix de l’interdiction d’accès pure et simple, tandis que d’autres, telle que l’Argentine, ont décidé de placer d’office les ressortissants français en “quatorzaine” dès leur arrivée sur le territoire. Alors, que faire ? et surtout est-ce que je peux me faire rembourser ? 

  • Je devais partir en week-end à Rome la semaine prochaine :

Tous les vols directs ont été suspendus. Il est donc inutile de faire jouer votre assurance annulation : les compagnies sont tenues de rembourser sans frais des vols concernés. Y compris les compagnies low cost.

  • Je dois me rendre dans un pays fortement impacté au mois de mai (Italie, Chine, Iran) :

Si le vol ou le séjour était réservé avant la crise, attendez avant de l’annuler. Les mesures de confinement et de restriction de voyage seront peut-être levées. Si vous êtes téméraire, et que vous souhaitez réserver aujourd’hui, vous prenez alors un risque. La situation sanitaire étant connue, l’assureur considérera que la garantie annulation ne s’applique pas. 

  • Je pars pour 10 jours au Népal la semaine prochaine : 

Comme l’île Maurice, le Laos, le Vietnam, la Thaïlande ou la Mongolie, le Népal n’a pas fermé ses frontières aux touristes français. Mais elle soumet l’entrée sur son territoire à un test de température. Si vous n’êtes pas malade, l’assureur considérera que vous n’avez aucune raison d’annuler votre séjour.

  • Mon voyage à forfait aux États-Unis est annulé :

Tout voyage à forfait (vol, hébergement, transports intérieurs) doit être remboursé par le tour opérateur ou l’agence de voyages. 

  • J’ai réservé un vol sec, quelques nuits d’hôtel, et une excursion à Israël : 

Dans ce cas, vous devez contacter chacun des prestataires pour connaître sa politique d’annulation. Le remboursement ou le report du vol devrait être accordé par la compagnie aérienne ou, à défaut, pris en charge par l’assurance annulation selon les termes du contrat. Ce ne sera pas forcément le cas des autres prestations : hôtels, location de voiture, excursions…

  • Mon assurance annulation ne couvre pas le risque d’épidémie : 

Votre voyage ne sera donc pas pris en charge par l’assurance. La seule solution qui vous reste, c’est de tricher…  « C’est fou le nombre de sciatiques et d’otites qui se déclarent en ce moment ! », soupire Nathalie Celton (Mutuaide).  Attention, la fausse déclaration est vraiment à prendre avec des pincettes… si vous tenez vraiment à vous faire rembourser, soyez prêt à tomber malade… ou à lécher une barre de métro ! 

Si vous souhaitez vous assurer lors de votre prochain voyage, consultez les articles suivant : L’assurance annulation voyage pour les nuls ; Coronavirus : assurance voyage annulation, suis-je couvert ?